Les emballages de médicaments sont-ils faciles à lire ?

Premiers résultats de notre étude sur la lisibilité et la compréhension des emballages de médicaments.

Nous vous avions annoncé, dans un précédent billet de notre blogue, que notre firme UX Recherche avait mis en place une étude à l’occasion de la journée mondiale de l’utilisabilité, ayant pour thème cette année l’amélioration des soins de santé.

Comme prévu, nous avons mené des tests utilisateurs afin de vérifier la lisibilité et la compréhension des emballages de médicaments. Pour ce faire, plusieurs personnes représentatives de la population Québécoise, ont été invitées à chercher des informations sur 4 médicaments vendus en vente libre dans les pharmacies.

Voici un petit aperçu de l’étude en images :

Les résultats sont forts intéressants ! On s’aperçoit, entre autres, que la taille des caractères est tellement petite sur les bouteilles contenant les comprimés que certaines personnes sont incapables de lire les interactions et les cas dans lesquels elles ne doivent absolument pas prendre le médicament.

Il faudrait donc qu’elles lisent la notice dans laquelle toutes les informations sont notées et mieux présentées.

Malheureusement, seulement deux marques sur les quatre testées en avaient inclus une dans la boite. Et surtout, un sondage mené en parallèle par MBA Recherche, notre compagnie sœur, nous apprend que 55% des Québécois jettent la boite cartonnée et la notice lorsqu’ils arrivent chez eux, pour ne garder que la bouteille contenant les comprimés…

Comment faire, dans ce cas, pour être sûr d’éviter des erreurs et peut-être des drames ?

Si vous êtes intéressés à connaitre l’ensemble des résultats de cette étude et les leçons que l’on peut en tirer, n’hésitez pas à nous contacter.

A noter : nous serons bientôt présents en conférence pour donner davantage d’informations sur cette étude. Nous pouvons également organiser une conférence personnalisée pour votre évènement.

Contactez-nous !